Une Antenne pour le DX sur 40 mètres.

40mHlfSQ

Voici une antenne monobande qui n’est guère plus grande qu’un simple dipôle et qui ne requiert pas l’emploi d’une boîte d’accord. De plus, faible son angle de tir offre la possibilité de pratiquer le DX dans de bonnes conditions. Il s’agit en fait, de la fameuse antenne «Half-Square».

Paul   Carr,   N4PC

L’antenne «Half-Square» fut initialement conçue par Woody Smith, W6BCX, peu après la seconde guerre mondiale. Woody avait déjà expérimenté avec une GP inversée avant la guerre, et comptait étendre son projet en ajoutant des éléments. C’est ce qui fut fait juste après la guerre. La version deux élé­ments consistait en un fil d’une longueur d’onde dont les extré­mités étaient pliées à 90 degrés sur une longueur d’un quart d’onde. L’ensemble était instal­lé comme un «U» à l’envers. C’est la configuration clas­sique de la «Half-Square». Avant de construire son anten­ne, Woody devait déménager. Il proposa donc à plusieurs OM de la construire, mais ja­mais personne ne voulu tenter l’expérience. Ils se sont rapi­dement aperçus que le concept avait plus d’avenir qu’ils ne le croyaient.

Woody s’est demandé alors si un concept plus complexe atti­rerait l’attention. Le deuxième plan est donc apparu. Ce concept consistait en un élé­ment horizontal d’une lon­gueur d’onde et trois éléments verticaux d’un quart d’onde at­tachés à l’élément horizontal à des intervalles d’une demie longueur d’onde. Ce concept est plus connu sous le nom de «Bobtail Curtain», antenne qui fut décrite pour la première fois en 1948. Les commentaires ne se firent pas attendre. On ju­geait l’antenne excellente pour le DX. Certains ont même déclaré n’avoir installé que deux éléments verticaux sans pour autant  perdre en qualité.

En 1974. Ben Vester. K3BC. décrivait l’antenne « Half-Square» dans QST. Ben utili­sait une «Bobtail» sur 80 m de puis pas mal de temps, mais la nature a fait des siennes. En ef­fet, un violent orage a coupé l’un des éléments horizontaux, mais l’antenne se comportait toujours très bien, à la surprise de Ben. C’est de là qu’il a dé­crit l’antenne «Half-Square». J’ai réalisé cette antenne afin de comparer ses performances avec d’autres modèles. Je l’ali­mentais avec du ruban TV au croisement de l’élément hori­zontal et d’un élément vertical, à travers un coupleur. L’anten­ne était taillée pour les bandes 12 et 17 m et j’ai noté d’excel­lentes performances globales. Mais les taches solaires disparaissant à l’époque, je décidais d’en construire une version pour le 40 m, dont voici la description.

figure one

Philosophie du concept

Comme je l’ai déjà indiqué, le concept est très simple. Il y a une section horizontale d’une demie longueur d’onde et, à chaque extrémité, une section quart d’onde verticale. La for­mule pour calculer la section horizontale est : L = 150/f, où «f» est la fréquence en MHz. Si vous n’avez pas la place nécessaire pour installer pa­reil aérien, il est possible de raccourcir la partie horizonta­le et de rallonger les parties verticales en conséquence. Il apparaît que l’antenne fonctionne même si la section ho­rizontale n’est pas longue de 180 degrés ; elle fonctionne très bien si la valeur s’en ap­proche. La formule utilisée pour calculer les sections ver­ticales est : 73/f, où «f» est la fréquence en MHz. Une telle longueur sera trop importante dans la plupart des cas, mais il est plus facile d’enlever du fil que d’en rajouter.

Construction

Commencez par couper 31.63 m de fil de cuivre de O2.5 mm. Le fil multibrins est plus facile à travailler. Mesurez 10,35 m de l’extré­mité et repliez le fil sur lui-même à cet endroit. Glissez l’extrémité pliée à travers l’œil d’un isolateur et fixez-la solidement au moyen d’un nœud. Cela évite une soudu­re. Fixez un deuxième isola­teur à l’autre extrémité. (Voir fig.1)

figure TWO

Taillez ensuite le deuxième quart d’onde vertical à 10,35 m. Fixez ce fil sur le deuxième isolateur à l’aide d’un nœud. Connectez alors le câble coaxial sur l’antenne à l’endroit ou il reste deux ex­trémités libres. Vous pouvez utiliser du câble de 50 ohms. Connectez l’âme du câble sur la partie horizontale et la tres­se sur la partie verticale. As­surez-vous ensuite de proté­ger cette connexion des in­tempéries. Reste à fixer deux haubans et l’antenne est prête à être installée.

Deux arbres suffisamment es­pacés l’un de l’autre offrent un point d’attache solide. Il convient de faire attention au câble coaxial qui ne doit pas se trouver parallèle aux élé­ments verticaux. Vous pouvez utiliser le hauban pour le maintenir à l’écart. Ensuite, vous pouvez procé­der aux réglages en coupant de courtes longueurs des élé­ments verticaux. Comme je l’ai indiqué plus haut, ces par­ties de l’antenne sont trop longues, en principe, et doi­vent donc être taillées en conséquence.

Une fois les réglages termi­nés, le ROS ne devrait pas dé­passer 1,4:1 à la résonance. Mes propres essais montrent que l’on obtient une bande-passante de l’ordre de 300 kHz pour un ROS de 2:1 aux extrémités.

fig 3

Résultats

Les figures 2 et 3 montrent respectivement les diagrammes de rayonnement horizontal et vertical de l’antenne. L’angle de rayonnement vertical est théoriquement de 21 degrés, même si l’antenne est montée près du sol. Le diagramme horizontal est à peu près identique à celui d’un dipôle. Mais rappelez-vous qu’il ne s’agit pas d’une antenne parfaitement omnidirectionnelle, puisque nous avons deux antennes verticales en phase.

C’est une très bonne antenne pour le DX et les résultats obtenus sont éloquents.

Sources : Radioamateur CQ Septembre 1997

Radioamateurs-France2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s