IMPÉDANCE

L’impédance, c’est la résistance présentée par un élément au courant alternatif. Elle se chiffre en ohms. Il ne faut pas confondre, et bien la distinguer de la résistance ohmique, qui est la résistance au courant continu.

Prenons par exemple le primaire d’un transformateur de modulation, destiné à être inséré dans le circuit anodique d’un tube EL 84. Son impé­dance est de 4500 ohms, c’est la résistance qu’il présente au courant alternatif de basse fréquence. Mais si à l’ohmmètre nous mesurons cet enroulement, nous trouvons une valeur de l’ordre de 500 ohms, totalement différente; c’est la résistance ohmique du fil qui constitue l’enroulement, en continu.

LES IMPEDANCES EN GENERAL

Ce terme d’impédance revient souvent en pratique. Un haut-parleur présente une certaine impédance. La sortie d’un amplificateur basse fréquence se fait en une ou plusieurs impédances. Comment s’y retrouver, que faut-il faire?

Il faut systématiquement faire coïncider les impédances entre elles. Si un poste de radio ou un amplificateur présente une impédance de sortie de 15 ohms, il faut brancher là un haut-parleur d’impédance 15 ohms.

Un amplificateur présente souvent plusieurs entrées, en plusieurs impédances, justement pour pouvoir y brancher différents organes. A une entrée haute impédance, il faut brancher un élément de haute impédance, microphone ou pick-up piézoélectrique, à cristal, d’impédance élevée, de l’ordre de 500 kilohms. A une entrée basse impédance il faut brancher un pick-up dynamique ou à réluctance variable, de l’ordre de 50 ohms.

C’est dans ce but d’adaptation d’impédance qu’un amplificateur pré­sente souvent un transformateur de sortie à plusieurs prises, donc d’im­pédances différentes. Cela permet d’y brancher plusieurs haut-parleurs et de pouvoir mieux y adapter les impédances. Voir à ce sujet au mot groupements.

IMPEDANCE D’UN BOBINAGE

Un bobinage présente au courant alternatif une impédance déterminée par la relation

Z= L . ω

Z: en ohms  

L: inductance du bobinage en henrys  

F: fréquence en hertz

Rappelons que ω= 2 π F

L’examen de cette formule fait ressortir que l’impédance n’est pas une valeur fixe, puisqu’elle dépend de la fréquence. Si l’on veut établir une bobine d’arrêt destinée à bloquer un courant d’une certaine fréquence il faut connaître quelle sera la gamme de fréquences que l’on veut bloquer.

D’autre part on peut constater qu’un même bobinage présente une impédance différente suivant la fréquence existant dans le circuit dans lequel il se trouve inséré. Ceci débouche sur des applications pratiques et vous aidera à comprendre certains circuits de radio ou vous trouverez par exemple un bobinage qui est là pour laisser passer la basse fréquen­ce (environ 500 hertz) et bloquer la haute fréquence (de l’ordre de 500 000 hertz). Autrement dit, pour la H. F. la résistance présentée est 1000 fois plus grande.

IMPEDANCE D’UN CONDENSATEUR

Un condensateur présente de même au courant alternatif une impédance :

                                                          Z= 1/ (C. ω)

Z : en ohms

C : capacité du condensateur, en farads

F : fréquence du courant, en hertz

On constate à nouveau que pour un même condensateur, l’impédance varie en fonction de la fréquence du courant parcourant le circuit dans lequel il est inséré. Mais attention, ici quand la fréquence est élevée, l’impédance est faible, et inversement.

Et ceci va à nouveau avoir des conséquences pratiques. Voyez par exemple dans un circuit d’antenne, émission ou réception; le condensateur qui laisse passer la H.F. peut être de faible capacité (l00 pF, 200 pF…) parce que la fréquence est élevée, donc l’impédance Z restera faible. Et dans des circuits de basse fréquence, dans le cas d’un condensateur de liaison ou de découplage qui doit bien laisser passer la B.F., il faut que la capacité soit importante (0,1 μF, 0,5 μF…) pour que Z reste faible.

CONCLUSIONS ET REMARQUES IMPORTANTES

De tout ceci, retenez bien que :

Un condensateur bloque le courant continu   et laisse passer le courant alternatif

Un bobinage bloque le courant alternatif et laisse passer le courant continu.

L’impédance d’un bobinage 

Z= L . ω

est grande pour les fréquences élevées et faible pour les fréquences basses

L’impédance d’un condensateur Z= 1/ (C. ω)

est faible pour les fréquences élevées et grande pour les fréquences basses

Tout ceci est important et débouche sur des conséquences pratiques, que vous pouvez constater lorsque vous étudiez le schéma d’un appareil de radio ou d’électronique.

Sources L.Périne « pratique des montages radioéléctroniques »

73

F6KSS/F8DFO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s