Un Dipôle Rotatif Pour le 20 Mètres

ant 20mVoici une antenne très simple à réaliser avec des matériaux de récupération. Son prix n’a rien de comparable avec ce que l’on trouve dans le circuit commercial

PAR LEW McCoy  W1LCP

II y plusieurs années déjà, j’avais conçu un dipôle rotatif pour le 15 mètres, dont l’adaptation avec un câble coaxial de 50 ohms était parfaite. Par la suite, de nombreux Amateurs l’ont construite et ont obtenu de bons résultats avec. En fait, ma version de l’antenne m’a permis de réaliser un DXCC complet sur cette bande.

A l’époque, l’objet ne m’avait quasiment rien coûté. Je l’avais installé tout prés d’une fenêtre avec des mâts TV. Je faisais tourner le dipôle en tendant la main Dehors et en tournant le mât. D’un point de vue électrique, l’antenne dipôle est sûrement ce que l’on fait de plus efficace. On peut définir le rendement d’une antenne en comparant ce que l’on injecte dans l’antenne à ce qui en sort. Le dipôle demi-onde a une impédance de 70 ohms s’il est monté à une demi-onde au-dessus du sol. Quel est donc son rendement ? Eh bien si vous injectez 70 watts dedans, vous pouvez espérer en tirer 68 ou 69 watts en sortie. Seule une fraction de la puissance est perdue sous forme de chaleur. Croyez-le ou non, un dipôle comparé à une beam 3 éléments est Beaucoup plus efficace ! Bien sûr, la beam offre une directivité et un gain que ne peut offrir le dipôle, mais elle y parvient en se sacrifiant au niveau de son rendement.

L’antenne que je vous propose est très simple  a construire. Elle consiste en deux tubes d’aluminium, d’un diamètre de 15 mm environ (voir figure 1 ). Les deux tubes nous donnent  une longueur totale de 7,30m ce quin’est pas suffisant pour faire un dipôle  résonant à 14 MHz. Un dipôle résonnant à 14.250 MHz, en utilisant la formule  142.5/F (en MHz) donne une longueur de 10 m. On pourrait allonger les tu­bes de chaque côté, mais il y a un moyen plus simple. Il suffit d’ajouter 1,35 m de fil de chaque côté que l’on laissera pendre.

Les deux éléments sont supportés par des morceaux de bois de 3,65 m de long et de 5 cm de côté. Quatre supports de 8 cm, en bois ou en plastique, maintiennent les éléments en place sur le support en bois.

Le support en bois est lui-même fixé sur un tube en plastique (à la verticale) offrant une fixation adéquate pour une installation sur un mât. Un balun 1:1 est utilisé au point d’alimentation. Il est important de mentionner ici que le balun n’est pas une nécessité, mais il faut, dans ce cas, s’assurer que le coaxial n’est pas résonnant sur 20 mètres. Un dip-mètre est utile pour procéder aux réglages, mais un simple ROS-mètre suffira dans la plupart des cas.

Les prolongations en fil sont lestées avec des plombs de pêche (de pêche au Thon.-NDLR). Les résultats sont probants. Essayez d’installer le dipôle rotatif a au moins 10 mètres du sol afin de conserver les propriétés directionnelles de l’antenne. Gardez à l’esprit aussi que vous n’avez pas besoin de faire tourner l’antenne sur 360°, puisqu’elle est bidirectionnelle : 180° suffisent donc. Elle ne présente aucun rapport avant/arrière, mais si elle est placée suffisamment haute, elle vous offrira certainement pas mal d’atténuation sur les côtés. Enfin, ce dipôle rotatif peut encaisser jusqu’à 1500 watts, si la construction est suffisamment robuste.

N’oubliez pas que la formule permettant le calcul de la longueur du dipôle peut être appliquée à toutes les bandes. Alors expérimentez !

Sources: CQ Janvier 1997

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s