Antennes HALO/ CERCEAU/BIG-WHEEL/CUBICAL QUAD

 

ant010

L’antenne Halo          un aérien  (144 MHz)

Il s’agit d’un dipôle élémentaire demi-onde roulé en cercle de manière à lui donner un rayonnement à peu près omnidirectionnel.La longueur totale du brin rayonnant MON, réalisé en tube de cuivre de 6 à 8 mm, est 985 mm et l’ouverture MN mesure 15 mm                                                            (flg. IX-78).

ant011

L’attaque se fait en gamma match par an conducteur en fil de cuivre de 3 mm, à 180 mm du centre et l’accord du gamma est effectué par un ajustable 3/30 pF cloche, dûment capuchonné pour le protéger des intempéries. On réalise ainsi du même coup l’attaque rigoureuse en 70 ohms et le passage symétrique-dissymétrique qui permet l’alimentation correcte par un câble coaxial classique, lequel a sa gaine réunie au centre du dipôle et son brin central réuni à une armature de l’ajustable en série dans le gamma. L’écartement consiste à ajuster, pour un couplage donné de la ligne au circuit de sortie du PA, le condensateur, de manière à obtenir le débit plaque maxima.
L’antenne est supportée par un isolateur cloche fixé au bout d’un petit mât de 60 cm solidement amarré au toit pour résister au vent (fig. DC-79). Jusqu’à nouvel avis cette antenne est la plus simple et la plus efficace que l’on puisse proposer pour le trafic mobile et sa polarisation horizontale concorde avec celle des antennes fixes, ce qui atténue grandement le fading rapide observé sur les stations mobiles, fading proprement insupportable avec les antennes-fouet à polarisation verticale

.

La Big-Wheel :

IMG_20140310_172804-1

Une antenne omni-directionnelle pour le mobile et le portable 144 MHz

Comparée aux aériens de même destination mais à faible développement comme la          « Halo » qui précède ou le fouet quart d’onde, cette antenne présente des avantages sérieux qui nous l’ont imposée. Sa polarisa­tion horizontale nous convient fort bien et du fait d’un volume plus grand elle pré­sente une bande passante beaucoup plus large. De plus la disposition de trois élé­ments en feuilles de trèfle (fig. IX-80) lui donne un rayonnement omnidirectionnel qu’apprécient les stations portables et sur­tout mobiles. Fondamentalement chaque élément de cet aérien comprend un radia­teur demi-onde alimenté à ses extrémités par deux brins quart d’onde en V (fig. IX-81). L’impédance à l’extrémité de la ligne est de l’ordre de 30 ohms. Comme les trois éléments sont alimentés en parallèle, l’im­pédance d’entrée peut être estimée à 10 ohms et nécessite un dispositif d’adap­tation pour utiliser un câble coaxial de 50 ohms. C’est ce qui explique la nécessité du « stub » central en U (fig. IX-82). La réa­lisation mécanique demande naturellement quelque soin de manière à réduire au mini­mum la liaison entre chaque brin. Le sup­port central sera réalisé dans une plaque isolante de bonne résistance mécanique.

ant012 ant013

Un aérien « Cubical Quad » pour la bande 432 MHz

Cette antenne, qui découle des descriptions et étude qu’on trouvera par ailleurs, a été expérimentée et mise au point par un groupe d’amateurs parisiens adeptes des essais sur fréquences élevées. Elle est intéressante par son gain substantiel (10 db environ) et par son poids et son encombrement réduits. On la réalisera aisément sur un « boom » en bois ou en matière plastique avec du fil de 30/10 de millimètre ou du tube de même diamètre ou d’un diamètre très voisin. La ligne ajustable du réflecteur permet de régler cet élément à la longueur voulue pour le meilleur gain avant (fi». IX-83).

ant014

ANTENNE CERCEAU 144 MHz

Le faible encombrement et la légèreté de cette antenne la rendent précieuse pour le travail en mobile.Elle a le même rendement qu’une squelette et elle en a aussi les qualités mais ne résonne que sur la fréquence pour laquelle on l’aura établie:la dimension du cercle est donc à respecter,car la bande passante est beaucoup plus étroite

C’est une boucle onde entière attaquée symétriquement par un T match. Son rayonnement bi-directionnel est perpendiculaire au plan du cercle et la polarisation selon le diamètre M/M. Les points M sont à un potentiel HF nul.

Réalisation : cercle et T match en fil 40/10.

Cercle : diamètre 66 cm ; les points M sont utilisés pour la fixation au mât

T Match : écartement au cercle : 2 cm ; ouverture au centre : 2 cm ; les extrémités centrales aboutissent à deux bornes sur une plaquette isolante, où vient se fixer l’alimentation, coaxial 50 ohms et balun, soit alimentation en 200 ohms .

Longueur des brins : selon l’impédance du feeder ;pour 200 ohms ; 30cm comptés à partir de M.

ant015

Sources « 200 montages OC » F3RH F3XY

Radioamateurs-France2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :