PARLONS BOUQUINS

operateur radio resistance

une histoire exemplaire: ainsi pourrait-on résumer l’action de Pierre Lassalle et de quelques-uns, qui accomplirent en France occupée ce qu’ils estimaient être leur devoir pour rendre à la Patrie honneur et liberté.

La lutte active commence en 1943, avec les combats malheureux dans un maquis du Puy de Dôme, la capture, les prisons, une évasion spectaculaire organisée par le Corps Franc d’Auvergne, avant les maquis de Haute Corrèze.

Pierre Lassalle entame ensuite une carrière de radio clandestin, relais indispensable entre Londres et les forces de la Résistance. Sous les ordres directs du Colonel Zeller, un des principaux responsables de l’organisation clandestine à l’échelle nationale, il remplira sa mission jusqu’à la Libération.

Or, il faut savoir qu’à l’époque, la durée de vie en liberté d’un opérateur clandestin ne dépassait pas six mois. C’est dire que Pierre Lassalle, pour survivre et continuer, vivra une période de dangers permanents et de traques incessantes. Il échappera à tous les pièges, connaissant mille aventures, de la Corrèze à la Drôme en passant par le Massif Central, le Lyonnais, l’Isère, le Vercors, où il échappera de justesse au désastre…

Cet ouvrage est le fruit de la collaboration et de l’expérience de ( deux «anciens» de l’époque. Pierre Lassalle, bien sûr, et Raymond Muelle, écrivain militaire connu, ex­officier supérieur de parachutistes, lui-même parachuté en France en 1944 dans le Sud Vercors, avec une section du Bataillon de choc, artisan essentiel de la Libération de Grenoble.

________________________________________________________________________________________________________________________________

51-CpzwCwjL

Attendu, tant par les passionnés de la Résistance que par les radioamateurs, cet ouvrage abondamment illustré (300 photos dont 70 en couleur) présente de manière exhaustive les véritables Croisés de la France Libre que furent les opérateurs radio clandestins alliés parachutés en France occupée. Objet d’une lutte impitoyable de la part des Allemands, les opérateurs radio avaient une espérance de vie de six mois .Pour la première fois, la formation reçue en Angleterre est présentée en détail et cinq histoires vécues décrivent le quotidien de ces héros. La plupart des matériels radio, dont certains très rares, sont présentés pour la première fois en photo couleur.

source amazon.fr

________________________________________________________________________________________________________________________________

9782842656102_large

C’est une invitation à la découverte du monde de la mer en compagnie d’un jeune radio qui, au cours des embarquements successifs et d’une expédition dans le Grand Sud, acquiert un peu plus de maturité. À travers des anecdotes, le lecteur est invité à embarquer, à découvrir les rivages ensoleillés des tropiques, les brumes de la mer du Nord, les terrifiantes tempêtes de l’Atlantique, mais aussi certaines escales agitées, la traversée inoubliable des quarantièmes rugissants, des cinquantièmes hurlants et du cercle polaire antarctique. 
Jean-Paul Léger, officier de la marine marchande puis des Affaires maritimes, a sillonné toutes les mers du globe. Avec ce récit, il témoigne d’un métier, aujourd’hui disparu, celui de radio, l’homme du morse, dans les années 1967-1977.  
L’ouvrage est complété par une note explicative sur la transmission des données avant l’arrivée des techniques actuelles : les liaisons par satellites. Il est accompagné d’un glossaire, de cartes et de documents photos.

source amazon.fr

Publicités

Une réflexion sur “PARLONS BOUQUINS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s